Big up ^^ (Tu m'en veux pas, dis ? Hein ?

Publié le par Street Dancer

undefinedJ'ai refait les cases parce qu'elles ne se distingaient pas vraiment, mais en fait au final, beurk.

Publié dans Histoire sentimentale

Commenter cet article

nothing 26/02/2008 18:16

tatatata, je contre ! en fait, les "personnes" était une allusion (incompréhensible, je le conçois) à une métaphore établie par mon psy : mon esprit est une sphère, et elle est au quart rempli de larmes, (bon, les larmes c'est une symbolique aussi en fait, mais je tiens pas à m'étentre trop non plus :/) et le psy m'a aidé à... construire un barrage pour que le petit bonhomme dans mon esprit (la pensée, je suppose) se noie pas. Sauf que assez souvent le barrage commence à se défaire... Et que des briques (c'est un barrages en pavé d'argiles) sortent, même celles en plein milieu, du coup l'eau sort... et le psy me dit que c'est pas des briques que je dois mettre pour boucher les trous, mais des "personnes" car si l'eau sort c'est parce que il n'y a pas assez de "personnes autour de moi" parce que blablabla osef quoi. toujours est-il que quand tu as dit que "le barrage prend l'eau" ça 'ma rappellé cette image (je vois carrément des gens qu'on enfonce tête la première dans des trous pour servir de ''joint'') et j'me suis dit que tu pouvais mettre des gens dans les trous toi aussi. Et si t'a pas de gens essaye avec des chaussettes. pour ma part je mets des casseroles et des cahiers de maths ou des livres :/ bref... à aprt ça je vais bien :-)

Street Dancer 01/03/2008 19:02

Cool. Ah oui donc "le Barrage" avait des connotations inconnues de moi... Les coïncidences, quelquefois...

sechs 22/02/2008 11:58

ah mais j'avais pas vu les codes names !!!! en fait c'est super clair !ralala c'était le bon temps avec les noms de codes qu'on donnait aux filles qui nous plaisaient... "ta pu parler à robert smith ?... non elle, enfin "il" était en train de se faire draguer par une bande de rapeurs"

sardine 21/02/2008 20:46

J'suis ben d'accord avec sechs!Et en plus, c'est difficilement lisible, autant en dessin qu'en lettres. Dommage, l'idée semble intéressante.Tu peux mieux faire, petit!

Street Dancer 21/02/2008 22:07

"Petit" ? Nan mais que je sache, on n'a pas gardé les sardines ensemble !Et là le requin, cassé....(Bwahahahahaha, ça vient du premier spectacle de Brice de Nice, quand il se produisait dans des cafés-théâtre ou je sais pas quoi...)

sechs 21/02/2008 17:52

j'espère que les non proches de toi pourront comprendre dans les planches futures (s'chiant les private joke :D)Sinon l'ambiance génerale de cette planche avec les positions des personnages et le découpage est vraiment bonne je trouve !Bonne continuation a toi

Street Dancer 21/02/2008 22:05

Merci. Les commentaires précédents ne sont pas simple mais pas impossibles à comprendre :mon plan machiavélique pour conquérir le coeur d'Elfi s'appelle le Barrage.Nothing me demande où il en est (donc où j'en suis de mon plan). Je réponds que le Barrage prend l'eau, qu'il est laissé à l'abandon quoi. Après, Nothing me demande si j'ai personne avec qui le boucher, sous entendu si je suis pas passé à quelqu'un d'autre. Puis vient une allusion tendancieuse aux chaussettes, qui pêut revêtir un sens que je ne peux décemment expliquer ici. Laissons sa place au mystère, si vous le voulez bien.

nothing 20/02/2008 20:54

(mais où est passé mon deuxième bras ?)prend l'eau ? T'a pas des gens pour boucher les trous ? (pardon, c'est une allégorie incompréhensible pour les non initiés...) bon, ben des chaussettes sinon ?

Street Dancer 21/02/2008 22:01

Nan, j'ai personne pour l'instant...Ca m'énerve d'ailleurs...